Partagez | 
 

 At the shrine of your lies + ft. Henry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Neutral
Avatar : Brendon Urie
Crédits : LS
Messages : 106
Date d'inscription : 20/04/2017
Localisation : Paris maybe.
avatar
 
At the shrine of your lies
La nuit est chaude. Trop chaude à ton goût. Tu ne sens pas de brise contre ton visage, et tu te promènes bras découverts, jupe un peu courte. Tes cheveux blonds sont lâchés, ton visage est maquillé de ton clairs, beige, marron glacé … seules tes lèvres portent ce rouge intense que tu aime tant. Tes talons résonnent sur les pavés des rues de Paris. Pourtant, tu n’es pas seule, d’autres bruits viennent briser le silence. Es voix, d’un groupe de gens qui parlent. Des klaxons de voitures, des sirènes, des alarmes … Paris est animé, Paris est loin d’être cette capitale de la mode que les autres pays s’imaginent. Parfois, Paris est sale, Paris sent mauvais, Paris est gris. La musique du club de strip-tease s’entends, le son est sourd, presqu’étouffé entres les murs de la bâtisse. Tu t’es toujours demandé ce que faisait un club de strip-tease si proche d’un commissariat de police. Mais la logique des kehrseite, ça fait longtemps que tu as abandonné l’idée de la comprendre.

Tes pas se font un peu plus rapides lorsque tu passes devant le club. Les quelques personnes devant ne se gênent pas pour te reluquer, te siffler. Tu meures d’envie de leur lancer un grand doigt d’honneur, mais tu reste impassible, les yeux rivés sur les pavés parisiens. Tu ne lève pas le regard, si bien, que tu percutes un homme de plein fouet. Tu le percute, et tu l’incendie. « Mais c’est pas vrai, vous pouvez regarder où vous mettez les pieds ?! » Tu l’incendie, tu hurles, tes joues en sont presque rouges. Mais quand ton regard croise celui de cet inconnu, tu ouvres de grands yeux. Tu referme ta bouche, muette de stupeur. Tu souffles tout simplement, soudain plus douce : « Oh, c’est vous mon Prince, je … veuillez m’excuser je ne vous avez pas vu … » Tu baisses les yeux sur le bout de tes chaussures vernies. Presque deux millions d’habitant, et c’est sur le prince que tu tombe ! Tu relève ton regard clair vers lui, avant de regarder le club de strip-tease. Tu es presque sûre qu’il vient de là, mais tu préfères ne faire aucune remarque.


roller coaster

_________________
Yanaël Callaghan

✘ Grimm ✘ Neutre ✘ #619994
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neutral
Avatar : matt smith.
Crédits : la p'tite mouette.
Messages : 40
Date d'inscription : 15/05/2017
Age : 21
Localisation : paris.
avatar
At the shrine of your lies.
Jules & Henry.

Voilà de nombreux jours que le temps était lourd en France. Il faisait chaud sans que le soleil soit présent dans le ciel. A la place du soleil régnaient un amas de nuages gris. Henry n'était pas du genre à se laisser abattre par le mauvais temps mais ce mauvais temps commençait à sérieusement l'agacer. Si seulement contrôler la météo était possible, il le ferait immédiatement. A la place de ceci, il fallait s'occuper. Henr y avait toujours de quoi s'occuper et en cette soirée chaude, il avait décidé d'emmener quelques "amis" à lui dans un club de Paris. L'alcool coulait à flot depuis plusieurs heures, il était déjà 4H du matin et Henry se décida à sortir devant le club pour griller une cigarette.
Le blond portait une chemise blanche et un pantalon en toile bleu marine. Le col de sa chemise était de travers et sa cravate totalement défaite. Henry avait eut le privilège d'avoir un ou deux show privé par des danseuses du club. Après tout, il était le prince. Elles se battaient toutes pour avoir un moment seule avec lui et Henry aimait beaucoup ça. Un sourire béa sur les lèvres, le prince s'éloigna un peu de l'entrée du club pour pouvoir fumer sa cigarette en paix. Parfois, des gens le reconnaissaient et ils lui demandaient des faveurs mais Henry n'était pas d'humeur pour ce genre de choses. Le jeune homme alluma donc sa cigarette à l'aide de son zippo et il tira longuement dessus avant de renverser la tête en arrière pour recracher la fumée dans les airs.
Le repos fut de courte durée pour le prince puisqu'une silhouette féminine le percuta de plein fouet avant de commencer à lui vociférer tout un tas de reproches à la figure. Henry recula légèrement la tête en haussant les sourcils, dans le choc sa cigarette était tombé et la furie blonde l'avait écrasé en s'approchant vivement de lui pour l'engueuler. Lorsqu'il croisa le regard de la blonde, le visage de cette dernière devint instantanément rouge. Clairement, elle ne s'était pas rendu compte qu'elle s'adressait au prince et Henry afficha un léger sourire narquois. Il aimait beaucoup mettre les gens mal à l'aise et mettre cette jeune femme encore plus mal à l'aise aurait été un plaisir pour lui mais le jeune homme était contrarié que sa cigarette ait fait les frais de cet accrochage. Les yeux verts de l'homme s'abaissèrent vers le cadavre de sa cigarette gisant sur le trottoir.

- Vous avez écrasé ma cigarette.

Il n'ajouta rien d'autre. Absolument rien. Il s'en fichait des excuses qu'elle pouvait lui dire. Henry se fichait royalement de ce genre de chose. La seule chose qui l'importait actuellement était le fait qu'il n'avait plus de cigarette puisque c'était la dernière de son paquet. 

Emi Burton

_________________
+ there is a reason +


a dragon is not a slave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neutral
Avatar : Brendon Urie
Crédits : LS
Messages : 106
Date d'inscription : 20/04/2017
Localisation : Paris maybe.
avatar
 
At the shrine of your lies
Le prince, bordel, tu venais de bousculer le prince ! Tes joues ne cessent de rougir, et tu cherche quoi dire, comme une idiote. Les seules paroles qu’il t’accorde concernent sa cigarette. Mais s’il savait comme tu t’en fichais, de sa cigarette. Tu baisse les yeux, levant ton pied pour constater la mort de cette chose malodorante. Tu es un peu déconcertée. Tu fouilles dans ton sac, espérant trouver une cigarette (que Teddy aurait laissé là par hasard), mais il n’y a rien. Tu regarde alors le groupe de fumeurs devant le club et tu t’adresse au jeune Prince : « Je reviens, ne bougez pas. » Tu t’approches de ce groupe d’homme, sourire carnassier aux lèvres, démarche ondulante. Tu leur lance un « Bonsoir » d’une voix suave, avant de t’approcher de celui qui a un paquet dans la main. Après quelques minutes à jouer de tes atouts auprès de ces messieurs, tu reviens vers le prince Henry, lui tendant alors la cigarette. « Avec mes excuses … » Tu prends une inspiration et tu t’armes d’un de tes plus beaux sourires, en désignant le club. « Je ne savais pas que fréquentiez ce genre d’endroit … » Il ne sait pas encore que tu es une hexenbiest. Il ne sait pas que tu es un wesen, il ne sait pas et il ne doit pas savoir, pas immédiatement. Tu lui tends alors une main : « Je m’appelle Jules. Jules Gauthier. » Tu ne sais pas s’il a déjà entendu parler de toi, même si ta tête apparaît souvent dans certains magazines, tu doutes que la presse people soit intéressante pour lui. .


roller coaster

_________________
Yanaël Callaghan

✘ Grimm ✘ Neutre ✘ #619994
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neutral
Avatar : matt smith.
Crédits : la p'tite mouette.
Messages : 40
Date d'inscription : 15/05/2017
Age : 21
Localisation : paris.
avatar
At the shrine of your lies.
Jules & Henry.

Encore des excuses puis une cigarette qui réapparaît sous le nez de Henry. Le prince haussa les épaules avant de prendre la cigarette d'entre les doigts de la blonde. Il rallume la cigarette et crache une nouvelle fois la fumée dans les airs en soupirant de bonheur. Bon dieu, que c'était mauvais pour la santé mais tellement agréable. Le blond ne put savourer sa cigarette que pendant un court moment puisque la blonde lança une petite réplique, une pique. Henry fronce les sourcils en observant la devanture rose pétante du club avant de reposer son regard sur la blonde qui lui faisait face.

- Ce genre d'endroit ? Je fréquente tout les endroits où je peux m'amuser. Et ici, je m'amuse plutôt bien, c'est un endroit plutôt.. Divertissant. Et vous, vous aimez ce genre d'endroit ?

Henry esquissa un léger sourire narquois à l'adresse de la dénommé Jules qui venait de se présenter. Elle était plutôt jolie et lui semblait familière. Peut-être l'avait-il déjà croisé dans un bar ou quelque chose comme ça ? Il n'en savait rien. Cependant, lorsque la jeune femme lui tendit la main, Henry n'oublia pas ses manières et attrapa doucement la main de Jules pour y déposer un baiser. Tout en restant penché, il releva ses prunelles vertes pour observer le visage de la jeune femme.

- Henry d'Ormesson. C'est un plaisir de faire votre connaissance Mlle. Gauthier.

Le prince avait totalement oublié l'incident qui s'était produit quelques minutes auparavant. Les jolies blondes avaient tendance à lui oublier les tracas de la vie.
 

Emi Burton

_________________
+ there is a reason +


a dragon is not a slave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neutral
Avatar : Brendon Urie
Crédits : LS
Messages : 106
Date d'inscription : 20/04/2017
Localisation : Paris maybe.
avatar
 
At the shrine of your lies
À ta remarque, le prince hausse un sourcil et te répond qu’il aime les endroits où il peut s’amuser. Tu souris, avant qu’il te retourne la question. Tu hausse les sourcils, surprise. Bien que la différence entre homme et femme soit futile à tes yeux, tu n’aime pas spécialement les endroits où ces derniers se donnent en spectacle, se dénudent, aux yeux de tous. Tu aimes avoir le privilège d’être la seule à qui ce spectacle est offert, dans une ambiance plus … « privée ». Tu secoue négativement la tête. « Je sais m’amuser autrement. » Tu ajoute un clin d’œil emplit de sous-entendus avant de te présenter. Tu ne seras désormais plus une inconnue pour lui, et c’est un bon point. Il glisse un baiser sur la main que tu lui tends et tes joues se colorent. Bien qu’habituée aux marques de courtoisie, celle-ci manque de faire se dérober tes jambes. Ton sourire s’agrandit, tes lèvres rouges tremblent avec légèreté. « Le plaisir est pour moi … »

Tu ne sais plus vraiment quoi lui dire. Les présentations sont faites, tu t’es déjà excusée de lui être rentré dedans et d’avoir écrasé sa cigarette … Alors tu ne sais plus trop quoi dire. Parler d’emblée de grimm et de wesen te semble être une très mauvaise idée pour le moment. Tu réfléchis vite, cherchant le sujet adéquat à aborder avec lui. « Je suis surprise, personne ne vous protège, avec tout ces évènements inquiétants ? » Tu prends une mine inquiète, les sourcils légèrement froncés, les lèvres pincées. Entamer le sujet par les meurtres étranges te semble être une bonne option.


roller coaster

_________________
Yanaël Callaghan

✘ Grimm ✘ Neutre ✘ #619994
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neutral
Avatar : matt smith.
Crédits : la p'tite mouette.
Messages : 40
Date d'inscription : 15/05/2017
Age : 21
Localisation : paris.
avatar
At the shrine of your lies.
Jules & Henry.

Un clin d'oeil. Elle venait vraiment de faire un clin d'oeil à Henry ? Le prince esquissa un léger sourire et détourna le regard lorsque la jeune femme lui répliqua qu'elle savait s'amuser autrement. Evidemment qu'il y avait tout un tas de manière de s'amuser et, d'ailleurs, Henry en avait tout particulièrement une en tête mais inutile d'évoquer cette manière, ce serait de mauvais goût même pour lui. L'homme continua de tirer sur sa cigarette qui se consumait à vue d'oeil. Alors que le silence commençait à s'installer dans la nuit, Henry réfléchissait à une manière de prolonger son moment avec Jules. Après tout, le courant semblait bien passer entre eux, autant faire durer le plaisir. Alors qu'il s'apprêtait à reprendre la parole, la blonde le devança en lui demandant ce qu'il faisait ici malgré les événements. Il haussa alors les épaules.

- Je suis peut-être prince mais je sais me défendre, ne vous en faites pas pour moi. Si vous voulez, je pourrais éventuellement vous apprendre une chose ou deux.

Inutile de discuter plus amplement des événements étranges qui se passaient. Henry savait pertinemment qu'une humaine n'avait pas tout les éléments en main concernant ces meurtres étranges et il n'avait pas particulièrement envie de jouer à ce petit jeu qui consiste à mentir à son interlocutrice. Il jeta alors son mégot de cigarette par terre et reposa son regard vert sur Jules.

- M'accorderiez-vous un peu plus de votre temps pour aller boire un verre ? Evidemment, pas dans ce club. Je connais un restaurant qui acceptera de nous servir quelque chose si nous le souhaitons malgré l'heure.
 

Emi Burton

_________________
+ there is a reason +


a dragon is not a slave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neutral
Avatar : Brendon Urie
Crédits : LS
Messages : 106
Date d'inscription : 20/04/2017
Localisation : Paris maybe.
avatar
 
At the shrine of your lies
Alors que tu t’inquiète de sa sécurité, Henry t’annonce qu’il sait se défendre, et que si tu le voulais, il pourrait t’apprendre éventuellement une chose ou deux. Tu acquiesce, bien que tu n’ai nullement besoin d’apprendre à te défendre. Si au corps à corps tu n’es pas très douée, tu peux en revanche être une redoutable adversaire si tu laisse tes pouvoirs d’hexenbiest prendre le dessus sur toi. Tu lui dis, d’un ton admiratif : « Je serais ravie d’apprendre une chose ou deux, en votre compagnie. » Ce qui suit te surprend d’avantage. Il te propose d’aller boire un verre avec lui, dans un restaurant qui acceptera de vous servir quelque chose malgré cette heure avancée. Evidemment, c’est le Prince, personne ne peut rien lui refuser. « Ce serait avec un immense plaisir. » Ton sourire s’est élargit, et tu comptes profiter de cette occasion comme il se doit. Montrer au Prince que tu soutiens la Royauté. Que tu peux les aider à obtenir ce qu’ils souhaitent. Que tu es une hexenbiest, que les hexenbiest sont précieuses.

Tu l’accompagnes alors, dans les rues éclairées de la Capitale, tes talons résonnant contre le bitume sec, l’air chaud semble soudain moins lourd. Ton regard azuré glisse sur la silhouette du Prince Henry : Il est beau. Ses yeux sont clairs, son nez est fin et droit. Ses lèvres sont fines, rosées naturellement. Ses cheveux clairs, coupés courts et coiffés en brosse lui donnent un air presque sérieux. Sa démarche est souple, et dynamique. C’est la démarche d’un futur roi, et ça te fait sourire. « Alors, comment est la vie au palais ? » Tu ajoute : « On s’est tous demandé ça, mais nous n’avons jamais l’occasion de poser cette question. ». Et en disant "on", tu parles de vous, les citoyens. Les wesen, les kehrseite …



roller coaster

_________________
Yanaël Callaghan

✘ Grimm ✘ Neutre ✘ #619994
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neutral
Avatar : matt smith.
Crédits : la p'tite mouette.
Messages : 40
Date d'inscription : 15/05/2017
Age : 21
Localisation : paris.
avatar
At the shrine of your lies.
Jules & Henry.

Elle semblait ravie que Henry l'invite à aller boire un verre ou même manger quelque chose. Evidemment qu'elle était ravie, n'importe qui serait ravie d'être invité à aller quelque part par le prince en personne et uniquement en sa compagnie. Un sourire satisfait s'afficha sur les lèvres de Henry lorsqu'ils commencèrent à se diriger en direction du restaurant qui se trouvait dans les petites rues sinueuses de Paris. Alors que le silence, loin d'être gênant, c'était installé entre Jules et Henry, la blonde brisa ce silence pour interroger Henry.

- La vie au palais ? Hm.. Ca fait quelques années que je ne vis plus vraiment au palais en réalité. Mais je doute que ça ait changé depuis mes jeunes années disons que c'est.. Agréable ? Je ne saurais vraiment décrire ce que c'est puisque pour moi, c'est tout simplement une vie normale. Mais pour quelqu'un qui ne vit pas dans la richesse, je suppose que c'est ce que l'on appelle une vie de luxe.

Draps en soie, service de chambre, tout les caprices de Henry avaient toujours été exaucés au palais. Lorsqu'il vivait là-bas, il faisait ce qu'il voulait. A présent, le prince avait pris son envole et il avait acheté un immense loft dans le centre de Paris. Vivre sous le même toit que le reste de sa famille n'était pas vraiment accord avec les ambitions de Henry. Il tourna la tête vers Jules tout en continuant de marcher.

- Et vous ? Qu'est-ce que vous faites dans la vie ? Vous connaissez tout de moi mais je ne connais rien de vous, c'est injuste comme situation.
 

Emi Burton

_________________
+ there is a reason +


a dragon is not a slave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neutral
Avatar : Brendon Urie
Crédits : LS
Messages : 106
Date d'inscription : 20/04/2017
Localisation : Paris maybe.
avatar
 
At the shrine of your lies
Une vie de luxe. Ça te fais doucement sourire, parce que lui, il ne doit pas vraiment s’imaginer la vie des citoyens lambda, la vie des sans domiciles fixes sous les ponts, la vie du pauvre boulanger levé trop tôt, couché trop tard. Tu l’écoute et tu apprends que le Prince n’habite plus vraiment au palais. C’est un homme qui se veut indépendant, tu le note dans un coin de ta mémoire. Les hommes indépendants font souvent les plus puissants meneurs. Il détourne ensuite la conversation sur toi. Tu bombe la poitrine, fière qu’il t’accorde un peu de son attention. Tu passe une mèche blonde derrière ton oreille, avant de répondre : « Je suis mannequin, mais j’ai entamé un formation d’avocate avant d’être embauchée à l'agence. » Tu lui offre un doux sourire, ajoutant : « Je représente aussi quelques associations humanitaires. » L’humanitaire ? Très peu pour toi, tu préfères servir tes propres intérêts. Mais oui, œuvrer pour les enfants malades dans le monde, ça fais du bien à ton image, les gens aiment ça.

Tu ris un peu quand il te fait remarquer que la situation est injuste. « Mais rien n’est juste mon Prince. Et moins vous en connaîtrez, mieux ce sera. » Tu agrémente ta phrase d’un sourire mystérieux, et tu ralentis le pas en remarquant l’enseigne d’un restaurant. La devanture est splendide, les couleurs s’harmonisent et quelques plantes sont délicatement posées pour ornée la terrasse. Des guirlandes de couleurs s’enroulent autour des barrières qui séparent la route de la terrasse. Tu bats des paupières et tu souffles. « Waow … » Tu n’étais jamais venue devant ce restaurant, de nuit. Il est magnifique.

roller coaster

_________________
Yanaël Callaghan

✘ Grimm ✘ Neutre ✘ #619994
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neutral
Avatar : matt smith.
Crédits : la p'tite mouette.
Messages : 40
Date d'inscription : 15/05/2017
Age : 21
Localisation : paris.
avatar
At the shrine of your lies.
Jules & Henry.

Une mannequin. Elle devait sûrement savoir ce que c'était de vivre dans le luxe alors. C'était d'ailleurs peut-être pour ça qu'elle semblait familière à Henry ? Il l'avait peut-être déjà aperçut dans une campagne publicitaire ou dans un magazine ? Il n'en avait aucune idée et inutile de lui demander si elle faisait de la pub pour certaines marques, la discussion risquait de devenir gênante. Henry esquissa un léger sourire lorsque Jules évoqua le fait qu'elle travaillait pour des associations humanitaires. C'était bien un truc que font les figues publiques ça, aider les associations humanitaires. C'est bon pour l'image. Des conseillers de Henry avaient tentés de le décider à faire ce genre de chose mais il avait toujours refusé, à quoi ça sert ? Rien. Henry ne souhaite pas spécialement se faire aimer des autres, il s'aime lui même et ça lui convient parfaitement.

- Je n'ai pas dis mon dernier mot concernant le fait de récolter des informations sur vous ma très chère Jules. Je ne me laisse pas abattre si facilement.

Il lui adressa un sourire charmeur avant de la devancer pour atteindre la porte avant elle de manière à pouvoir la tenir à son passage.

- Après vous, je vous en prie.

Une fois que la blonde eut franchit la porte, Henry lui emboîta le pas. Ils se présentèrent ensuite à la réception du restaurant où, étrangement, quelqu'un attendait. Henry esquissa un léger sourire à l'adresse du majordome qui attendait bien droit derrière son pupitre. Il s'accouda sur le pupitre en se penchant légèrement vers l'homme.

- Bonsoir Antoine ! Vous allez bien ? Dites, vous auriez une table pour deux ?
- Ooh ! Bonsoir Mr. D'Ormesson ! Je vais très bien, merci ! Et vous ? Evidemment que nous avons une table ! Vous prendrez celle de d'habitude ?
- Oui, merci bien !

La majordome sortit immédiatement de derrière son pupitre et il invita d'un signe de main le couple à le suivre.
 

Emi Burton

_________________
+ there is a reason +


a dragon is not a slave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neutral
Avatar : Brendon Urie
Crédits : LS
Messages : 106
Date d'inscription : 20/04/2017
Localisation : Paris maybe.
avatar
 
At the shrine of your lies
Sourires charmeurs, battements de paupières, rire doucereux … conversation avec le prince … tout ça a un peu de mal à pénétrer dans ta tête, mais tu sais jouer les demoiselles bien élevées, bien maniérées. Tu arque un sourcil sur un air de défi lorsqu’il t’annonce qu’il n’a pas encore dit son dernier mot sur le fait de récolter des informations sur toi. Tu pince les lèvres, avant de ponctuer sa phrase d’un : « J’ai hâte de voir ça, mon Prince ! ».  Vous arrivez devant le restaurant dont la devanture t’enchante au plus haut point. Tu remarque le sourire charmeur offert par le jeune Henry, et il ouvre la porte de l’établissement. Tu pénètres donc avant lui, le remerciant d’un agréable sourire. « Vous êtes trop aimable, mais j’imagine que c’est ce que l’on attend d’un prince, n’est-ce pas ? » L’intérieur est encore plus beau que l’extérieur : les couleurs s’accordent toutes entre elles, les tables sont déjà dressées pour le lendemain, et quelques bougies brûlent encore, dégageant une agréable odeur de cerise. Henry t’emboîte le pas, et s’approche d’un majordome, attendant presque stoïquement, droit, derrière son pupitre. Tu arque un sourcil, étonnée que l’homme ne soit pas encore rentré chez lui. Les deux hommes échangent quelques phrases, et vous suivez le majordome qui vous guide jusqu’à la « table de d’habitude ». Tu prends place sur une chaise incroyablement confortable et tu regarde le jeune blond dans les yeux. « Et bien, ça a des avantages d’être un prince ! » Tu pouffe légèrement, prenant délicatement la carte des boissons que te tends le majordome. Tu le remercie d’un sourire, avant de parcourir les diverses boissons. « Je vais opter pour un Shirley Temple, sans alcool, bien entendu. » Tu rends ensuite la carte à l’homme vêtu d’un costard noir et toute ton attention se reporte au jeune Prince. « Alors, quelles informations souhaitez-vous récolter … ? »

roller coaster

_________________
Yanaël Callaghan

✘ Grimm ✘ Neutre ✘ #619994
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
At the shrine of your lies + ft. Henry
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» T I M O T E I ☼ I'll worship like a dog at the shrine of your lies
» SAV&LORA ◊ I'll worship like a dog at the shrine of your lies
» I'll worship like a dog at the shrine of your lies...
» I'll worship like a dog at the shrine of your lies Feat Théodore
» DERNIERE HEURE !DERNIERE HEURE ATTANTAT MANQUE CONTRE MARC AK HENRY ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le sang des Grimms :: Paris tu m'as pris dans tes bras :: Centre-